in

En Italie, c’est une sorcière qui amène les cadeaux !

Crédits : iStock / MariaMarcone

Malgré des traditions similaires d’un pays à l’autre concernant les fêtes de fin d’année, il est quelques particularités qui sont en vigueur dans certains pays. Par exemple en Italie, où c’est donc la befana qui vient porter les cadeaux aux enfants. Mais d’où vient cette sorcière si célèbre de l’autre côté des Alpes ?

Une tradition romaine

Comme pour connaître la tradition des cadeaux, il faut remonter un peu le temps pour connaître celle de la befana. À l’Antiquité romaine plus précisément, où une coutume veut que l’on s’offre des cadeaux au niveau de la fin et du début de l’année. Celle-ci a été reprise par les chrétiens et s’est progressivement installée dans les mœurs.

À cela, il faut ajouter l’histoire des rois mages. Ce passage de la Bible relate en effet l’Épiphanie, moment où Gaspard, Balthazar et Melchior viennent apporter l’or, la myrrhe et l’encens à l’enfant Jésus. Mais pourquoi au juste parler d’Epiphanie dans un article sur une sorcière ?

L’Épiphanie

Il s’avère que sur leur route, les rois mages demandent leur chemin à une vielle femme, qui leur indique la bonne direction… Vous l’aurez deviné, il s’agit de celle qui deviendra la befana. Malgré leur demande, elle refuse de suivre les trois hommes pour les accompagner. Prise de regrets, elle cherche plus tard à rejoindre le cortège des rois mages pour leur offrir un panier de victuailles.

befana sorcière cadeaux
Crédits : iStock /NGvozdeva

Hélas, elle ne parvient pas à les retrouver. En chemin, elle décide donc de donner le contenu de ce panier à des enfants… Pour célébrer l’Épiphanie, les Italiens ont donc décidé d’honorer cette femme. Son nom est tiré du nom italien Epifania. Au fil des années, il s’est en effet peu à peu transformé en befana.

Une particularité italienne

Dès lors, la befana est considérée comme une vieille dame bienfaisante, qui amène les cadeaux la veille du 6 janvier. Contrairement aux sorcières que l’on peut voir à la période d’Halloween, elle est présentée comme étant souriante et avenante, même si son allure reste celle d’une sorcière dans l’imaginaire collectif. Dans certaines régions d’Italie, elle est vendue en figurine, au même titre que nous avons celles du père Noël !

Aujourd’hui encore, de nombreux foyers italiens célèbrent le passage de la befana. Un peu plus tard que le père Noël donc, elle enfourche son balai pour aller déposer les cadeaux ou encore des bonbons dans les grandes chaussettes qui ont été préalablement déposées par les enfants. En Italie, c’est aussi le moment où l’on distribue les étrennes à ses proches.